Dégustation, News, Portrait de vigneron

Publié le 17/10/2017 par Sylvie Fontaine, Pas de commentaire

Sainte Luchaïre : la belle endormie au pays de Minerve


Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Au Domaine Sainte Luchaïre en Minervois, charmante propriété riche de 130 ans d’histoire, le nouveau maître des lieux entend gagner ses lettres de noblesse : entrer dans le top 10 des Minervois!

Au printemps 2017, François-David Martino, ingénieur dans le secteur de l’industrie, présente un parcours atypique en rachètant le Domaine Sainte Luchaïre: charmante propriété viticole riche de 130 ans d’histoire située au cœur du terroir de Minervois.

Visionnaire et ambitieux, cet amoureux du vin compte apprendre le métier de vigneron et transformer son acquisition en un domaine haut de gamme. 

François David Martino Vigneron Propriétaire – Domaine Sainte Luchaïre

 

 Portrait de vigneron

Ingénieur dans le secteur de l’industrie, François-David se lance dans une carrière ambitieuse à l’internationale, qui l’a conduit à Shanghaï où il vit depuis plus de 7 ans. En dépit d’un emploi du temps chargé, son amour pour le vin ne l’a jamais quitté.

«À l’instar de certains de mes confrères, je suis arrivé dans les vignes par pure passion », confie François-David Martino

En 2014, il se rend à Florence avec sa femme Agnès pour sillonner la route des vins du Chianti. Ce voyage marque un tournant dans leur ambition de posséder très prochainement leur propre domaine viticole et de vivre de leurs activités dans le monde du vin.

Chose promise, chose due. Le couple commence par créer une société d’import de vins en Chine, histoire de se familiariser avec le milieu. Ils se lancent ensuite activement dans la recherche d’un domaine à acquérir en Toscane. Au printemps 2017 c’est finalement vers le Languedoc qu’ils trouvent leur bonheur.

« Quand nous avons visité Sainte Luchaïre, une propriété de 130 ans charmante et riche en histoire, nous avions trouvé ce que nous cherchions. Nous avons eu le coup de cœur pour Sainte Luchaïre », se souvient François-David.

Aujourd’hui toute la famille se passionne pour le travail de la vigne et la vinification.

Une identité visuelle chargée d’histoire

Implanté au cœur du village d’Aigne en Minervois, le domaine Sainte-Luchaïre est profondément empreint de l’histoire de ce village médiéval.

« Nous sommes les derniers à effectuer la vinification dans le centre du village. Nous avons donc préféré axer notre identité visuelle sur son histoire plutôt que sur nous », explique François-David.

Le village d’Aigne en Minevois avec le clocher Saint Martin

Le symbole du domaine, un escargot, fait référence aux Circulades du village d’Aigne, des structures architecturales qui servaient autrefois de forteresses pour protéger le village des attaques. D’autres références à l’histoire du village se cachent, notamment dans les noms des vins, avec la cuvée « Circulade » mais aussi avec la cuvée « Saint-Martin », en référence à l’église éponyme située au cœur d’Aigne.

Le Terroir

Coincé entre les calcaires des Causses au nord et la Serre d’Oupia culminant à près de 300 m d’altitude, au sud, la végétation endure la sécheresse avec de faibles pluies (450 mm/an) et des températures très élevées en été.

Exposé en côteaux sud pour mieux admirer les Pyrénées, le terroir du Minervois dit « des Mourels » est l’un des plus précoces et des plus chauds du Minervois.

Issus principalement de calcaires tertiaires (bartonien), les sols sont aussi composés d’une alternance de formations rocheuses de grès et de marnes.

En terroir des Mourels les vignes sont plantées entre les garrigues sur un sol calcaire, aux endroits où l’enracinement de la vigne est possible. Là où le sol est constitué d’une couche profonde de grès, impénétrable même pour les racines de vignes, naturellement la végétation méditerranéenne se développe sur les hauts des Mourels.

Le terroir des Mourels s’apparente à une terre de contraste géologique et climatique en Minervois, faisant naître des vins concentrés et complexes aux arômes confits, mais aussi avec une belle fraicheur.

Le Vignoble

D’une superficie de 18 hectares, les vignes du Domaine sont conduites selon les principes de la lutte raisonnée avec un travail précautionneux des sols pour rendre la plante plus résistante au période de sécheresse. 

Chaque parcelle est minutieusement suivie et analysée afin d’adapter la culture, et le potentiel de chaque vigne.

Syrah, Grenache, Carignan et Chardonnay représentent les cépages principaux du domaine, et plus marginalement Cinsault et Mourvèdre complètent l’encépagement.

Un style « fruité-boisé »

« Pour les rouges nous avons repris le stock des anciennes cuvées des vignerons, puis ajouté 15% de la cuvée produite l’année précédente. Le résultat est assez surprenant, entre fraîcheur et fruit. La simplicité du fruit est complétée par la complexité de la touche boisée mais légère, qui se fond parfaitement dans la qualité du fruit, sans l’agresser », décrit le vigneron.

Deux cuvées rouges font la fierté des nouveaux propriétaires du Domaine Sainte-Luchaïre :

« Saint-Martin »: Emblématique du domaine et typique du terroir des Mourels en Minervois, la cuvée «Saint-Martin » arbore un style différent : très fruité le vin dévoile des arômes de cerises fraîches et de tabac blond et se distingue par son caractère gourmand.

Nous avons privilégié avant tout le fruit, la finesse des tanins et enfin le boisé subtil pour « épicer les arômes fruités ».

« Grande Tentation » : Fruit d’un élevage en fût de chêne de 12 mois, dont 30% de barriques neuves, la cuvée « Grande Tentation » 2016 encore en élevage présente une bouche à la fois expressive fruitée et boisée, avec des arômes très mûrs d’épices et de cassis. Ce vin richement structuré symbolise par excellence parfaitement le style « fruité-boisé » que François-David souhaite insuffler à ses vins.

Sélections parcellaires pour des cuvées Premium

Dès son arrivée, François-David entreprend de restructurer le domaine de 18 hectares de fond en comble. Sur place, l’équipe d’œnologues (déjà présente avant le rachat) chapeaute la propriété, ce qui permet à François-David d’apprendre le métier de vigneron sur le tas, tout en conservant son emploi d’ingénieur en Chine.

Bien décidé à produire des cuvées d’exception qui sortent de l’ordinaire, François-David investit dans des fûts neufs. Son ambition : produire des cuvées haut de gamme pour entrer dans le « top 10 des Minervois ».

« Nous voulons que Sainte Luchaïre soit le vin reconnu et connu pour fêter de grands événements, comme un mariage et que l ‘on pense spontanément à Sainte Luchaïre pour le choix des vins.»

Le vigneron envisage notamment de travailler sur des sélections parcellaires en produisant des micro-cuvées (2000 ou 3000 bouteilles), avec des processus de fermentation intégrale, c’est-à-dire en les vinifiant directement dans des fûts.

Cuvée de luxe en partenariat avec un grand chef étoilé

Adeptes des salons internationaux, François-David et Agnès parcourent la France et l’Asie pour faire déguster leurs vins. Jusqu’ici très portés sur le marché chinois, le couple de vignerons se lance désormais à la conquête du marché européen.

« ce type de clientèle est adepte des vins du sud, surtout l’Europe du Nord » précise François-David.

Toujours dans l’esprit de proposer des vins haut de gamme, François-David s’entretient régulièrement avec un grand chef étoilé avec qui il projette de créer prochainement une cuvée en édition limitée (2000 bouteilles).

« Elle sera présentée sur les grandes tables, pour des accords mets et vin de luxe », annonce François-David.

Les premières années vont être des années de transition et d’adaptation à comprendre le potentiel du terroir et du vignoble, mais aussi à pointer les projecteurs sur les vins Sainte Luchaïre pour réveiller la belle endormie au pays de Minerve. 

Notre sélection du Domaine Sainte Luchaïre 

Chardonnay

Le Chardonnay de Saint Luchaïre confirme bien l’effet terroir. En dégustation il étonne pour son fruité ample et croquant. Sa vivacité en bouche sublime les apéritifs dînatoires, les mets à base de poissons comme canapés au saumon et à l’aneth, verrine de crevettes au fenouil ou sushis, idéal sur cuisine exotique.

 

Circulade

Circulade de Sainte Luchaïre, le vin symbolique du village d’Aigne en Minervois, c’est aussi le vin incontournable du Domaine. Grenache et Carignan se marient parfaitement : fruité à souhait, structure souple et facile. Circulade c’est un vin abordable pour toutes les belles occasions gourmandes.

 

Saint Martin

Emblématique du domaine et typique du terroir des Mourels en Minervois, la cuvée «Saint-Martin » arbore un style différent : très fruité le vin dévoile des arômes de cerises fraîches et de tabac blond et se distingue par son caractère gourmand et ses tanins serrés.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 4 =