News

Publié le 20/05/2016 par Sylvie Fontaine, Pas de commentaire

Les vins du Languedoc font campagne en Europe


Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Après avoir concentré ses efforts sur les pays tiers, et notamment la Chine et les USA (les deux premiers marchés à l’export pour les AOC du Languedoc), le CIVL souhaite travailler aussi sur les pays européens, et notamment l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Belgique, la Suisse…

Porté par des cours à la hausse, le CIVL veut booster l’export en Europe

En 2016, 55 % de son budget communication sera consacré à l’export, soit 2,7 M€. À terme, l’export devrait représenter 60 % du budget, qui s’élève actuellement à 5,8 M€.

Les crus et les grands vins des appellations du Languedoc veulent rentrer dans la cour des grands. Une grande campagne de séduction et de communication en Europe s’annonce pour cette année. Les vins d’appellations du Languedoc sont en quête de reconnaissance et en phase de conquête. Le CIVL (Conseil interprofessionnel des vins du Languedoc) lance une grande offensive pour que les meilleures bouteilles soient encore mieux vendues.

«Les crus et les grands vins de nos AOC ont vocation à devenir de véritables locomotives pour tirer le marché vers le haut. C’est déjà ce que nous avons fait ces dernières années. Il s’agit de consolider notre position et surtout de poursuivre cette dynamique de la «premiumisation», autrement dit de la montée en valeur de nos produits» explique Xavier de Volontat le président du CIVL et acteur de l’appellation Corbières.

vignes Languedoc vendangeursEn six ans, les AOC du Languedoc ont traversé une période dorée avec une augmentation impressionnante du chiffre d’affaires qui atteint 450 millions d’euros en 2015 (285 M€ en 2009 soit + 58 %). Pour signer cette performance, négociants et vignerons ont entamé la course à la valorisation.

Nette montée en gamme depuis 2007

«En 2007 on vendait 68 millions de bouteilles en dessous de 4 €, prix public en grande distribution et seulement 21 millions de cols en dessous. Aujourd’hui la situation est inversée : 70 millions de cols au-dessus de 4 €. Et tout le monde est content : producteur, metteur en marché et distributeur» ajoute Jérôme Villaret délégué général du CIVL.

Pour élargir encore le cercle vertueux et poursuivre l’ascension de la valeur, le conseil lance son offensive à l’export (176 M€ de CA, +41 % en cinq ans), à destination de l’Europe du Nord (Grande-Bretagne, Belgique, Pays-Bas, Danemark, Allemagne, Suisse). Il s’agit d’amener les amateurs de vins à découvrir les Crus et les Grands vins du Languedoc via les supports de passionnés et les festivals de dégustation qui fleurissent dans les grandes villes. Pour cela, le CIVL entend mobiliser un budget sans précédent : 60 % de l’enveloppe de promotion (5,8 M€ contre 5,4 M€ en 2015) sont consacrés à soutenir les actions à l’étranger.

«Plus la locomotive est puissante et plus elle peut tirer vers le haut de nombreux wagons. Tout cela est profitable pour tout le monde, y compris pour les IGP Indications géographiques protégées» estime René Moreno, vice-président du CIVL en charge des IGP et conseiller régional qui plaide lui aussi pour la mise en avant de «l’excellence viticole régionale».

Source : La grande offensive des vins AOC du Languedoc à l’export – 08/02/2016 – ladepeche.fr

http://objectif-languedoc-roussillon.latribune.fr/entreprises/agroalimentaire/2016-01-15/portee-par-des-cours-a-la-hausse-le-civl-veut-booster-l-export-en-europe.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − huit =