News

Mise en bouteille Chateau Domaine Propriété
Publié le 19/09/2015 par Sylvie Fontaine, Pas de commentaire

Lire une étiquette de vin : Mis en Bouteille


Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Mise au point : mis en bouteille… 

Vous vous intéressez au vin, vous achetez parfois et aussi par coup de cœur. Au premier coup d’oeil tout vous correspond : prix, appellation, millésime, couleur, même le design de l’étiquette… sauf que décrypter les mentions sur l’étiquette ou la contre étiquette cela vous saoule. « Mis en bouteille au château », « Mis en bouteille au domaine » « Mise en bouteille à la propriété «  »Mis en bouteille dans la région de production » sont des critères considérés comme un gage de qualité, d’authenticité par de nombreux amateurs, mais tout est dans la subtilité. Pas évidemment de faire la différence si vous ne connaissez pas le vin,  si vous n’êtes pas conseillé (même pas un Qrcode Bottlair sur la contre pour vous en dire plus sur le vin) d’où cette petite mise au point.

Mise en bouteille Chateau Domaine Propriété Mis en bouteille…

La mention est apparue en 1924, elle a été introduite par le propriétaire de Mouton Rothschild avec la notion de mise en bouteille au château. Depuis 1969 cette mention obligatoire précise le lieu de mise en bouteille du vin, elle est sur l’étiquette ou sur la contre étiquette de la bouteille,  voici donc les quatre mentions obligatoires possibles :

Mis en bouteille au Château, ou Mis en bouteille au Domaine :

Le vin a été embouteillé dans l’exploitation du producteur. Bien souvent c’est un vin de vigneron, producteur mais parfois aussi provenance d’une cave coopérative. En effet si le propriétaire du château, de la bâtisse apparente ou domaine apporte ses raisins à la cave alors la bouteille portera les mentions législatives « mis en bouteille au domaine » ou « mis en bouteille au château ». Une cave coopérative peut transformer les apports d’un de ses coopérants en « domaine » ou château après de simples déclarations administratives.

Mise en bouteille à la propriété :

Le vin a été embouteillé sur l’exploitation selon le texte de la DGCCR. Mais il faut aussi savoir que les caves coopératives ont aussi droit à la mention « Mis en bouteille à la propriété » puisque les vignerons coopérateurs apportant leurs raisins sont actionnaires de la cave et donc propriétaires. Le négociant peut également mettre en bouteille à la propriété. Cas N#1 le plus classique quand il est lui-même propriétaire des vignes et adhérant à la cave ou Cas N#2 quand le négociant achète des vins sur une propriété qui met en bouteille pour son compte.
Il faut par ailleurs savoir qu’une cave coopérative peut avoir droit aux mentions « mis en bouteille au domaine » ou « mis en bouteille à la propriété » sans aucun engagement de qualité. Si un morceau de bâtisse s’apparente à un château, elle peut aussi étiqueter « Mise en bouteille au château ».

Mis en bouteille dans la région de production :

Le vin a été embouteillé dans l’aire d’appellation à laquelle le vin a droit ; il s’agit de vins standard, d’assemblage sans réelle identité, donc plutôt à éviter.

Mis en bouteille par ou embouteillé par … pour : 

Le vin a été embouteillé par un prestataire de services,  sont mentionnés  le nom et l’adresse de l’embouteilleur qui a effectué la mise en bouteille, qu’elle soit faite dans la région ou au domaine. C’est le cas de bouteilles élevées ou distribuées par des négociants, ou de bouteilles de petits producteurs qui n’ont pas investi dans une ligne d’embouteillage. Un camion d’embouteillage passe alors à la propriété pour mettre leur vin en bouteille.

« Mis en bouteille au château », « Mis en bouteille au domaine », « Mis en bouteille à la propriété » ces trois mentions sont les plus courantes mais pas équivalentes. Elles donnent une précision sur l’origine du vin et renforcent l’identité du vin que vous achetez. Elles sont un gage de sérieux, mais ce n’est pas automatiquement synonyme de qualité.

Pour conclure :

A vous de faire le bon choix, de trouver plus d’informations sur la bouteille qui vous rassureront. Cela peut être un logo, qui vous donnera une garantie de la provenance, d’authenticité comme celui des vignerons indépendants  ou plus informatif le Qrcode made by Bottlairvous donnera des informations précises sur le producteur, sur le vin, son gout et quoi cuisiner… Et comme tous les gouts sont dans la nature, il est toujours préférable de se fier à son palais, de gouter, et surtout de demander conseil à un caviste. Et si vous aimez, vous pouvez donner votre note, partagez votre plaisir  même vous avez la possibilité de stocker le vin dans la cave virtuelle Bottlair.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × quatre =