Dégustation, News, Portrait de vigneron

Domaine Cazenove_Maison_vignes
Publié le 26/05/2015 par Sylvie Fontaine, Pas de commentaire

LA CASENOVE : UN DOMAINE CATALAN ANCESTRAL


Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

ÉTIENNE MONTÈS :  PHOTOGRAPHE ARTISAN VIGNERON 

Roussillon  Vignes CanigouEntre terre catalane et la mer Méditerranée, là où la mer embrasse cet amphithéâtre à la frontière espagnole, au pied du Canigou à l’Ouest, bordé par les Corbières au Nord et par les Albères au Sud, à seulement quelques encablures de Perpignan, se trouve le Roussillon, le pays natal d’Etienne Montès. C’est après avoir consacré de nombreuses années à son métier de reporter photographique qu’Etienne Montès a décidé en 1987 de poser ses bagages à la propriété familiale de la Casenove pour se reconvertir en tant qu’artisan vigneron. Etienne Montes Vigneron Casenove Roussillon BottlairAvec son calme olympien et son feu intérieur, il est de ceux qui aiment les vrais défis ; il entreprend de faire renaitre à la Casenove – qui veut dire maison neuve en catalan – cette terre endormie et d’y faire naitre des crus, qui sont d’ailleurs aujourd’hui plus mondialement connus qu’en métropole. Comme à l’image de leur géniteur, les vins d’Etienne Montès sont secrets, à leur premier abord, même touchants, et surtout plein de contrastes comme le terroir dont ils sont issus, qui trouvent leur origine sur des terroirs de schistes, de galets, d’argiles. Les vins de Casenove sont surtout des vins qu’il faut contempler, des vins qui aiment la durée, taillés dans la finesse, le grain de la matière et sur la minéralité. Les vins de Casenove sont des vins qui ne vous laissent pas insensibles, ils invitent à la méditation, à déceler la magie du terroir et de ce génial vigneron, qui comme dans une photographie arrive à trouver l’équilibre artistique, comme par exemple son chef d’œuvre – la cuvée du Commandant Jaubert – un vin rouge sec aux arômes enivrants de cerise noire, de cacao et de réglisse et qui impressionne par sa structure colossale et sa finesse : « parfois, j’ai peut-être tendance à aller un peu trop loin, mais il faut aller trop loin pour revenir…». Désormais vigneron artisan, mais tel un artiste perfectionniste Etienne Montès, capture à partir de ses terroirs, et à partir de ce cortège de cépages le fruit d’un travail d’une année à la vigne pour ensuite retoucher en cave ses vins qui vous gravent la mémoire comme des souvenirs photographiques inoubliables.

LA CASENOVE : CADRAGE SUR UN DOMAINE ANCESTRAL 

La Casenove, c’est un vaste mas de briques et de galets, avec de grands arbres, et puis de grands chais silencieux, attenants à la demeure…un domaine à l’ancienne, patiné et vibrant ; c’est beau comme une abbaye, avec sa tour du XIV° siècle, et ses quelques vestiges templiers, ordre qui eut en Roussillon ses heures de gloire et laissa tout autour de la Casenove, une marque indélébile dans les paysages. C’est surtout une très ancienne et belle propriété viticole, demeurée dans la même famille depuis plus de quatre cent ans. Situé seulement à 10 km au sud de Perpignan, sur la commune de Trouillas, le domaine de 50 hectares d’un seul tenant s’étire sur les premiers coteaux des Aspres. Malgré une apparente simplicité, les paysages de la Casenove dessinent en quelques hectares une mosaïque de terroirs qui donnera par sélection parcellaire, tantôt profondeur, agilité ou nervosité à la vigne. « La richesse des reliefs, des terrasses en amphithéâtre, la variation des roches et des sols, c’est un condensé d’une histoire géologique près de 25 millions d’années, celle du Roussillon, dont il faut savoir tirer le meilleur » explique Etienne.

LA CASENOVE : ZOOM SUR LE TERROIR

La Casenove offre un paysage unique, posé sur la rive d’un petit cours d’eau méditerranéen, presque un oued, le Réart. En descendant des massifs schisteux et des collines eCasenove vue panoramique paysage vignes ciel orageux bottlairntaillées en ravins des Aspres, les fleuves Réart et le Tech ont arraché aux versants les matériaux qui constituent aujourd’hui une terrasse alluviale sur laquelle est implanté le domaine. Elle lui confère son unité, son originalité aussi, des terroirs divers constitués de gros galets à peine émoussés par leur court voyage depuis les cimes du Canigou, des fragments de quartz et de schistes surtout, entremêlés de quelques éclats de marbre rose et blanc. De ces belles crests (croupes de graves) situées au sud-est du domaine avec des sols rouges méditerranéens typiques, acides et pauvres, donneront des vins rouges généreux, puissants et charnus aux tanins fermes mais enrobés. Des terroirs que la vigne affectionne particulièrement, ses racines y poussent dans les interstices pour puiser fraîcheur et minéraux. Si l’eau vient à manquer, c’est vers les profondeurs du sous-sol, dans des formations plus anciennes encore, que la plante va se ressourcer. C’est là le signe d’un graterroir casenove Bottlairnd terroir. On pense naturellement à Châteauneuf-du- Pape… A quelques pas, vers le nord-est, tout change. La terrasse s’appauvrit en graves, galets de schistes et quartz perlent à peine dans une mer de sables et de limons gris. Bien que le sol reste pauvre, la vigne y vient mieux, elle souffre peut-être moins. La nuance est subtile, mais n’a pas échappé à Etienne, ni avant lui à son père. La vigne, ici, donnera des vins plus immédiats. Balayé un jour sur trois environ, par de nombreux vents, tramontane, Canigounenc, vent d’Espagne, Marinade, Levant, Narbonnais et vent du Nord, ceux-ci accélèrent l’évaporation au niveau du sol et de la plante » ajoute Etienne. « La vigueur modérée et l’aridité du milieu ambiant, limitent la pression des maladies parasitaires si bien que naturellement les rendements sont faibles, et le vignoble est conduit en culture raisonnée », confirme Etienne.

DE LA VIGNE AU CHAI : MISE AU POINT 

Syrah, Grenache, Carignan, Mourvèdre sont les cépages rouges autochtones parfaitement en adéquation avec le terroir de Casenove. L’hétérogénéité des parcelles, la différence d’âge des vignes obligent à une sélection très stricte au moment des vendanges qui se fait manuellement après dégustation des baies, afin d’élaborer plusieurs vins distincts, adaptés aux subtilités du terroir. Pour les Blancs secs, le rude climat méditerranéen et donc en fonction de l’année climatique l’assemblage privilégie est à base de Macabeu-Torbat (que l’on connaît aussi sous le nom de malvoisie) ou bien un assemblage de Grenache-Roussanne mais rien ne peut être défini d’une vendange à l’autre.

LA COULEUR DES VINS : EXPOSITION DE SAVEURS 

  • Les Blancs secs de Casenove sont bien souvent élévées en cuves, afin de donner des blancs vifs et subtils aux arômes de pêches blanches, de miel d’acacia et d’épices douces, au caractère minéral. Etienne recommande par exemple Les Clares Petites en apéritif, sur un Carpaccio de coquillages Saint Jacques, mais aussi avec un plat de fruits de mer, de coquillages ou des rougets poissons grillés à la plancha.
  • Les Rouges secs, vinifiés à base de Syrah, Grenache Carignan sont récoltés et transportés en caisses jusqu’à la cave où ils sont égrappés puis encuvés par gravité, s’ensuit une macération et fermentation – plus ou moins longue – et un passage en barriques selon le type de vin. La Colomina, et La Garrigue sont des vins élevés en cuve pendant au moins 24 mois. Le grand vin de La Casenove est un 100% Syrah Cuvée du Commandant Jaubert qui est élevé pendant au moins 12 mois en barrique, c’est l’expression d’un grand cépage, issu de vieilles vignes d’un terroir unique, à réserver sur un gigot d’agneau, ou pintade aux griottes ou des fromages affinés.
  • Les Rivesaltes que l’on classe Vins Doux Naturels sont la grande particularité et spécialité de Casenove, les grands vins de la cuisine du Monde. Pour les Blancs, tout se joue entre vieillissement et oxydation, explique Etienne. Le vin passe d’abord plusieurs années dans des cuves en vidange puis vieillit les deux dernières années dans des barriques alignées en plein air, donc exposées aux intempéries, au froid, à la chaleur du soleil. Il se repose ensuite quelques mois en cuve. Les Rouges sont issus de grenache noir. Après le mutage sur grain puis une macération de 2 à 3 semaines selon les années, le vin est conservé à l’abri de l’air afin d’éviter toute oxydation. La mise en bouteille a lieu deux ans après. Les Rivesaltes sont certainement les vins qui laissent le plus large choix en accords mets et vins et surtout la part de créativité d’association : melon, tapas, sucré salé épicé, dessert au chocolat, mokka,…
  • Le Muscat de Rivesaltes les raisins sont cueillis à très grande maturité pour extraire des arômes de fruits confits, pourront idéalement accompagner en apéritif les toast au foie gras, ou les fruits secs, la cuisine thaï et indienne, les plats sucrés salés en général, les Roqueforts ou fromages bleus, les desserts et sorbets à base de fruits….
  • Le Rosé est obtenu à partir de Syrah et Grenache par pressurage direct afin d’obtenir une couleur pâle aux arômes subtils de fruits rouges. « C’est le vin des occasions  conviviales pour se retrouver sur la terrasses dès l’arrivée des premiers rayons de soleil printanier » précise Etienne avec un sourire en coin.

Tous les vins de la Casenove produits par Etienne Montès sont des vins au grain compact et fin, contrastés soit  secs soit doucereux, mais toujours dotés d’une extrême pureté et minéralité. Ce sont des vins résolument  aptes à s’inviter à toutes les Tables et à s’adapter aux cuisines du Monde. Etienne Montès ne pouvait certainement pas mieux rêver, que ses vins deviennent eux aussi des globe-trotter à la découverte d’autres pays.

Interview avec Etienne Montès réalisé par Bottlair Mai 2015
crédit Photos Etienne Montes – Vins du Roussillon CIVR
Où trouver ces vins ? http://www.1jour1vin.com/fr/guide-achat-vin/roussillon/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 1 =